Le goji sucré et gros venant du haut plateau tibétain, l’avez-vous goûté?

Posté par sur mars 9, 2013 dans Blog, Critere de selection de Goji | 0 commentaires

Le goji sucré et gros venant du haut plateau tibétain, l’avez-vous goûté?

Depuis 2007, le goji devient de plus en plus populaire en Europe. Très riche en vitamines et en oligo-éléments, ses bienfaits sur la santé le fait devenir le fruit séché le plus apprécié en France.

En Asie, quand on parle de goji, on pense d’abord au goji de NingXia, c’est parce que la région de NingXia est historiquement connu pour la production de goji. Mais, en réalité, il existe une autre région qui produit des meilleurs goji que NingXia. C’est le Tibet – « un des quatre zones naturels le plus propre du monde », le goji de Tibet est souvent cultivé dans le bassin Qaidam du haute plateau tibétain. A cause d’une condition de vie très difficile au Tibet, la quantité de la production de goji tibetain est très faible, il est donc peu connu par le monde. Mais, le goji de tibet est naturellement plus propre et plus gros que le goji de ningxia.

Depuis 2010, nous travaillons en partenariat avec une ferme tibétain pour offrir le goji Tibet dans notre boutique. Notre partenaire est déjà homologué par plusieurs organismes biologiques, 90% de leur production sont exportés vers les États-Unis.

Le ferme de partenariat se situe dans le comté Dagle au bord du sud du bassin Qaidam et au pied des montagnes Kunlun. Le comté Dagle est l’origine du goji sauvage tibétain. L’altitude de la région est supérieure à 2800 mètres, la température moyenne annuelle est inférieure à 5°C. Ici, la température varie beaucoup, l’écart absolu annuel est 60°C, l’écart jour/nuit est environ 30°C. Même en été, la température peut aussi descendre jusqu’a zéro dans la nuit. Sous cette condition extrême, les insectes ne peuvent pas survivre. Donc, on utilise très peu de pesticide pour le goji.

La ferme dispose actuellement de plusieurs centaines d’hectare de goji, notre acheteur M.Li fait plusieurs aller-retours chaque mois, il connaît donc bien la situation de cette ferme : « le comté Dagle est assez séché, la densité de population est très faible (inférieure à 2 personnes/km2). Par conséquent, l’environnement naturel de cette région est très bien préservé. Il n’y a pas d’industrie lourd ni d’agriculture massif autour de la région, le sol et l’eau sont donc sans aucune pollution industriel ou de pesticide. C’est le raison pour lequel que nous achetons le goji ici. »

Le propriétaire de cette ferme Mme Feng WenZhen nous dit aussi, « Ici, nos baies de goji sont toutes arrosées avec l’eau venant de hautes montagne KunLun et nous n’utilisons que de engrais organique. Donc, la qualité de goji est très bonnes, les baies sont plus grosses et plus sucrées que celles de ningxia, son goût ressemble plutôt à un raisin vert séché ».

La durée d’ensoleillement de la région Qaidam est plus longue à NingXia, cela permet aux plantes de goji tibétain de synchroniser plus de éléments organiques que les goji des autres régions. Voir ici un tableau de comparaison.

Comme le goji de tibet est plus sucré que celui de NingXia, sa conservation en été est plus difficile, il est conseillé de mettre les baies de goji dans le frigo en été. Sinon, le sucre du goji va s’émerger et coller les baies entre elles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>